Les renforcements sont des actions qui insitent les chevaux à répondre à nos demandes. Ils sont des aides précieuses et le moyen le plus utilisé pour interagir avec les équidés. On parle aussi de stimulus.

Il en existe de 2 types: les positifs et les négatifs. Pour les différencier on pourrait prendre l'exemple de la carotte et du bâton.


Les renforcements négatifs jouent sur la fénéantise naturelle du cheval: lui demander une action est déplaisant. Ainsi le cheval va faire le geste demandé le plus rapidement possible pour se débarrasser de la "contrainte" appliquée par le stimulus.
Par exemple, lorsque l'on met une pression sur la hanche du cheval, celui-ci va la bouger. Toutes les formes d'équitation sont basées sur ce principe.
Lorsque le cheval est éduqué à réagir à la voix, cette aide devient un renforcement négatif "psychologique": le cavalier pose une pression mentale. C'est la même chose lorsqu'à pied on demande avec la position du corps, sans toucher le cheval.
Le fait que le cavalier arrête la demande quand le cheval a bien réagit sera la récompense.

Menphis_portrait

                 Renforcement négatif: arrêt de la demande = récompense

User d'un stimulus attractif s'apelle un renforcement positif. Quand le cheval va réaliser l'action demandée le cavalier lui donnera une caresse, une friandise ou utilisera la voix pour le récompenser. Mais avant celà, il doit avoir compris qu'une caresse et une indication de la voix sont synonymes de récompense !
Et les friandises sont à utiliser avec parcimonie, nombre de chevaux deviennent mordeurs ou ne sont plus concentrés parce qu'ils veulent juste avoir un bout de pomme.

caresse_cso

           Renforcement positif: caresse, nourriture ou voix = récompense

Des études scientifiques ont montré que le renforcement positif serait le meilleur pour l'apprentissage : « Le renforcement positif induit une meilleure mémorisation et agit positivement de façon durable sur la relation Homme-cheval », Carole Sankey (doctorante à l’unité mixte de recherche CNRS-université de Rennes).
Pour en savoir plus sur ces études, vous pouvez aller ici:
http://cheval-plus-pres-de-toi.over-blog.com/article-le-renforcement-positif-dans-l-entrainement-du-cheval-40130707.html 

Grâce aux récompenses, le cheval répondra mieux et plus rapidement au stimulus. Les demandes se feront de plus en plus fines.
Une des difficultés de l'équitation est de doser ces renforcements, pour obtenir plus ou moins d'incurvation par exemple. On ne peut s'améliorer qu'avec le tact et l'entraînement !